Accueil Époques musicales Années 80 et 90 Notorious B. I. G. : dissection d’une légende du rap

Notorious B. I. G. : dissection d’une légende du rap

155
0
Notorious B. I. G.  : dissection d'une légende du rap

Enveloppé dans une brume de mystère et de , christopher Wallace, plus connu sous son nom de scène Notorious B. I. G., occupe une place incontestée dans l'histoire du hip-hop. Sa vie tumultueuse, sa tragique et son héritage musical se mélangent pour former un récit captivant. Décortiquons ensemble les divers aspects qui façonnent cette légende du .

Le parcours tumultueux de Christopher Wallace, alias Notorious B. I. G

Né dans la tourmente

Christopher Wallace a vu le jour à , new York, en 1972. Issu d'un milieu modeste, il connaît une enfance marquée par la délinquance : consommation précoce de drogues, trafics, échec scolaire. Ces éléments ont nourri ses textes percutants et authentiques.

De « Biggie » à « Notorious »

Ses premiers pas dans le rap s'effectuent sous le pseudonyme Biggie Smalls. Très vite repéré pour son talent brut et sa voix puissante, il est signé par Sean Combs (Puff Daddy) sur son label Bad Boy Records et devient The Notorious B. I. G.

Après ce focus initial sur les premières années mouvementées de Biggie, intéressons-nous maintenant à sa fulgurante ascension musicale.

L'ascension fulgurante d'une icône du hip-hop

Un premier album explosif

En 1994, notorious B. I. G. sort « Ready to Die », son premier album. Les thèmes abordés : drogues, violence, sexe et argent lui vaudront à la fois critiques et éloges. Malgré la controverse, l'opus se hisse en tête des charts.

La consécration du King of New York

Avec « Life After Death » paru en 1997, biggie confirme sa place au sommet du rap américain. La sortie posthume de cet album après sa mort tragique le propulse au rang de véritable légende.

Voyons maintenant comment cette ascension fulgurante a été traversée par une rivalité qui a marqué l'histoire du hip-hop.

Biggie et Tupac : rivalité légendaire et tragédie du rap

De l'amitié à la guerre East Coast vs West Coast

Au début des années 90, biggie et Tupac Shakur sont amis. Leurs débuts dans le rap les rapprochent mais leur relation se détériore rapidement suite à divers incidents, donnant naissance à l'infâme querelle Est-Ouest qui marque profondément l'univers du hip-hop.

Lire aussi :  Mixtapes cultes : l'art de se faire un nom dans le rap indépendant

Mort sur fond de rivalité

Le drame atteint son apogée avec l'assassinat de Tupac en 1996 suivi de celui de Biggie en 1997. Ces deux événements plongent le monde du hip-hop dans un climat de tension sans précédent.

Après ce regard sur la rivalité entre ces deux géants du rap, approchons-nous de l'intimité de Biggie à travers le documentaire « Biggie : i Got a Story to Tell ».

Biggie : « I Got a Story to Tell », dans l'intimité d'un géant

Un documentaire introspectif

Réalisé par Emmett Malloy, ce film propose une incursion dans la vie privée de Notorious B. I. G. à travers des images d'archives inédites et des interviews de ses proches. On y découvre un homme derrière le rappeur, avec ses failles et ses aspirations.

L'hommage de sa mère

Particulièrement émouvante est la participation de Voletta Wallace, qui partage son regard sur la transformation de son fils de Christopher à Biggie.

Le style unique du rappeur étant au cœur même de sa légende, explorons maintenant ce qui fait la particularité du flow de Notorious B. I. G.

Le style inégalé de Biggie : analyse d'un flow révolutionnaire

Inventivité lyricale

Avec son goût pour les mots et leur agencement précis, biggie Smalls était un véritable poète urbain. Son flow fluide et complexe reste une référence dans le monde du hip-hop.

Une voix incomparable

Sa voix profonde et grave ajoutait une dimension supplémentaire à son talent : elle captivait l'auditeur et lui donnait envie d'écouter chaque mot qu'il prononçait.

Nous allons maintenant nous pencher sur l'une des périodes les plus sombres et mystérieuses de sa vie : ses derniers jours.

Les derniers jours de Notorious B. I. G. : entre théories et vérités

Mort inexpliquée

Assassiné dans la rue à 24 ans, la mort de Biggie demeure un mystère. Les théories abondent mais aucune n'a permis d'élucider les circonstances exactes de sa disparition.

Lire aussi :  Histoire du swing : comprendre l’essor d’un mouvement musical révolutionnaire

Fantômes médiatiques

Malgré sa mort tragique, son reste omniprésente dans les médias, alimentant le mythe du rappeur immortel.

Il est aussi important de se rappeler l'impact durable que Notorious B. I. G. a eu sur la et la en général.

L'héritage musical et culturel laissé par The Notorious B. I. G

Influence musicale indéniable

Avec seulement deux albums à son actif, notorious B. I. G a su influencer une génération entière d'artistes hip-hop avec son style unique et puissant.

Un symbole culturel persistant

Plus qu'un rappeur, il est une dont l'influence dépasse largement le cadre du hip-hop pour toucher la mode, le ou encore la contemporaine.

Enfin, penchons-nous sur un aspect plus récent de la légende de Biggie : sa présence sur le marché des enchères.

Notorious B. I. G. aux enchères : quand la légende devient objet de collection

Des objets cultes

Micros, lettres manuscrites, vêtements… Les objets ayant appartenu à Biggie suscitent un véritable engouement et atteignent des prix vertigineux lors des ventes aux enchères.

Symbole d'un rap qui s'est institutionnalisé

Ce phénomène démontre que le rap n'est plus seulement une culture de rue mais qu'il a gagné ses lettres de noblesse dans l'histoire musicale et culturelle mondiale.

Au terme de cette exploration panoramique de la vie tumultueuse, du talent incontestable et de l'héritage durable du Notorious B. I. G. , il est indéniable que sa légende continue à vivre et à inspirer, bien au-delà des frontières du hip-hop.

4/5 - (4 votes)

En tant que jeune média indépendant, Pause Musicale a besoin de votre aide. Soutenez-nous en nous suivant et en nous ajoutant à vos favoris sur Google News. Merci !

Suivez-nous sur Google News