Accueil Genres musicaux L’instrument interdit – Pourquoi est-il craint par les musiciens ?

L’instrument interdit – Pourquoi est-il craint par les musiciens ?

94
0
L’instrument interdit – Pourquoi est-il craint par les musiciens ?

La , cette forme d'expression artistique qui transcende les frontières et réunit les cultures, fait souvent l'objet de tabous et d'interdits. Qu'il s'agisse de restrictions religieuses, de règles sociétales ou même d'implications logistiques, certains instruments de musique sont parfois considérés comme « interdits ». Cet article se penche sur ces différentes facettes pour comprendre pourquoi certains instruments peuvent être craints par les musiciens.

L'origine du musical dans le monde

Comprendre la des instruments

Cette crainte des instruments peut prendre racine dans divers éléments : des traditions culturelles ancestrales à la croyance en une certaine malédiction. Le respect de ces interdits est souvent perçu comme un acte d'allégeance à une supérieure, qu'elle soit divine ou sociétale. Cette peur n'est pas toujours rationnelle et peut même parfois sembler surréaliste pour ceux qui ne partagent pas ces croyances.

Des tabous ancestraux

De nombreux tabous musicaux sont ancrés dans l'histoire et ont été transmis au fil des générations. Par exemple, certains peuples autochtones accordent une importance particulière à leurs instruments de musique traditionnels, les considérant comme sacrés. L'utilisation inappropriée de ces objets peut alors être perçue comme un manque de respect envers leur culture.

Découvrons maintenant comment certains interdits religieux influencent la pratique musicale, plus particulièrement dans la musulmane.

Les interdits religieux face à la musique : le cas de l'

La musique dans l'Islam

Au sein de l'Islam, la question de la musique est sujette à débat. Certains courants considèrent que l'écoute d'instruments de musique à vent et à corde est un péché, au même titre que la médisance ou la propagation de rumeurs discordantes. Cet interdit, mentionné notamment dans certains hadiths du , s'est transmis au fil des siècles.

L'interdiction des instruments spécifiques

Ces restrictions musicales sont très spécifiques : elles concernent certains instruments à vent et à cordes pour leur association présumée avec des pratiques immorales.

Examinons maintenant les diverses interprétations autour du Coran et de la musique.

Le Coran et la musique : interprétations et controverses

Une distinction entre chant et musique ?

Selon certaines sources, le Coran ne parle pas explicitement de « musique », mais plutôt de « chant ». Cette distinction subtile est souvent utilisée pour justifier les divergences d'opinion sur l'acceptation de la musique dans l'Islam.

Lire aussi :  Vinyles jazz : guide d'achat pour collectionneurs

Instruments musicaux mentionnés dans les hadiths

Les hadiths, quant à eux, font référence à des instruments musicaux précis. Ceci ajoute une autre couche d'interprétation aux controverses entourant la place de ces instruments dans la des musulmans.

Approfondissons ensuite l'acceptation culturelle de certains instruments dans différents contextes sociaux.

Les instruments de musique spécifiques et leur acceptation culturelle

Instruments traditionnels et modernité

Certains instruments traditionnels sont parfois en décalage avec le monde moderne. Leur son unique, souvent associé à des rituels spécifiques, peut être perçu comme étrange ou même inapproprié dans un contexte contemporain.

L'importance du contexte culturel

L'acceptation d'un instrument peut largement varier selon le contexte culturel. Par exemple, un instrument considéré comme sacré dans une certaine culture peut être perçu différemment dans une autre. Cela soulève des questions sur le respect de la diversité musicale et culturelle.

Toutefois, au-delà des tabous religieux et des préconceptions culturelles, les tensions peuvent aussi surgir simplement du fait de la cohabitation en société. Analysons cela plus en détail dans la section suivante.

Musique, bruit et société : quand la cohabitation devient difficile

La question du bruit excessif

Dans nos sociétés modernes, il n'est pas rare que la pratique d'un instrument soit source de conflit entre voisins. Selon l'article « VRAI/FAUX. Musique et voisinage : quelles sont les règles ? « , au-delà de trois décibels d'émergence, on est en faute pour trouble anormal du voisinage. Cette infraction peut entraîner une amende de 450 €.

Les limites tolérables

Une heure de pratique quotidienne est généralement tolérable, mais jouer au-delà peut causer des problèmes. Les horaires de jeu ne sont pas limités à certaines heures de la journée, ce qui peut engendrer des tensions avec le voisinage.

Ceci nous amène naturellement à aborder quelques conseils pratiques pour les musiciens en déplacement avec leurs instruments.

Conseils pour les musiciens en déplacement avec leurs instruments

Règles et respect du public

Lorsqu'un musicien doit se déplacer avec son instrument, il est important qu'il respecte certaines règles. Il s'agit notamment de minimiser le bruit produit, surtout dans les espaces publics ou partagés, afin d'éviter des troubles inutiles.

Lire aussi :  Évolution de la techno : influence et tendances actuelles

La question de la rémunération

Selon l'article « 7 raisons pour lesquelles la musique doit être payante », il est crucial que les musiciens soient rémunérés pour leur . En effet, tout comme les agriculteurs ou toute autre profession, la musique devrait être considérée comme un métier méritant une juste récompense.

Maintenant que nous avons exploré ces différents aspects, penchons-nous sur une dernière problématique : comment gérer les effets du climat sur les instruments de musique.

Gérer les effets du climat sur les instruments de musique

Impact des conditions climatiques

Les instruments de musique peuvent être sensibles aux variations de température, d'humidité, et autres conditions climatiques. Il est donc crucial pour les musiciens en déplacement de connaître les précautions à prendre pour préserver leurs instruments.

Conseils pratiques

Pour préserver l'intégrité d'un instrument, il est conseillé de le garder dans un étui approprié lorsqu'il n'est pas utilisé. De plus, il peut être bénéfique d'utiliser un ou un déshumidificateur selon les conditions climatiques.

En guise de clôture à notre exploration de l'instrument interdit, faisons une brève rétrospective des points essentiels que nous avons abordés.

Nous avons exploré comment la peur des instruments peut s'ancrer dans divers aspects allant des traditions culturelles ancestrales aux interprétations religieuses. Plus spécifiquement, nous avons évoqué les controverses autour de la musique dans l'Islam et comment certains instruments sont perçus différemment selon le contexte culturel. Nous avons également abordé la question du bruit excessif dans le cadre du voisinage et donné quelques conseils aux musiciens sur la gestion de leur pratique musicale ainsi que la préservation de leurs instruments face aux conditions climatiques. Ces éléments soulignent à quel point l'univers musical est complexe et fascinant avec ses différents tabous et ses défis quotidiens.

4.4/5 - (11 votes)

En tant que jeune média indépendant, Pause Musicale a besoin de votre aide. Soutenez-nous en nous suivant et en nous ajoutant à vos favoris sur Google News. Merci !

Suivez-nous sur Google News