Accueil Genres musicaux Instruments maudits : les histoires les plus terrifiantes du monde de la...

Instruments maudits : les histoires les plus terrifiantes du monde de la musique !

130
0
Instruments maudits : les histoires les plus terrifiantes du monde de la musique !

Introduction

Dans le monde de la musique, il existe des histoires et des légendes qui dépassent l'entendement. Des mythes anciens aux créations contemporaines, certains instruments semblent empreints d'une aura mystérieuse, voire terrifiante. Cet article se propose de vous faire découvrir les récits les plus effrayants qui parsèment l'histoire de la musique. Préparez-vous à frémir !

Les légendes noires du monde musical

Des contes macabres derrière chaque note

Dans la grande symphonie du monde musical, certaines mélodies sont teintées d'ombre et de mystère. Ces légendes noires, qui s'étendent sur plusieurs siècles, fascinent autant qu'elles effraient. Leurs protagonistes ? Des instruments maudits ou des compositeurs hantés par leurs créations.

Le violon du diable

Parmi ces histoires inquiétantes, le violon du diable occupe une place particulière. On raconte que Niccolò Paganini, célèbre violoniste italien du XIXème siècle, jouait si bien qu'il aurait vendu son âme au diable en échange de son talent exceptionnel.

Ainsi, on entre dans un univers où la musique n'est pas seulement source de beauté et d'harmonie : elle peut aussi être porteuse de malédiction et de terreur.

Marsyas : le mythe antique de l'instrument maudit

Un conte de la Grèce antique

Dans la mythologie grecque, Marsyas est un satyre qui défie Apollon dans un concours musical. Il joue de l'aulos, un instrument à vent double, alors que le dieu se mesure à lui avec sa lyre. Lorsqu'il perd, marsyas est puni de manière effroyable : il est écorché vif.

Symbole d'une musique déchirante

Cette légende antique illustre avec une rare intensité l'idée d'un instrument maudit. L'aulos de Marsyas devient ainsi le symbole d'une musique qui peut conduire à la destruction et à la mort.

Partons maintenant du monde des mythes pour explorer les histoires bien réelles qui entourent certains instruments historiques.

Les instruments historiques et leurs malédictions fantasmées

L'orgue maudit de l'église Saint-Jacques-le-Majeur à Liège

En , on raconte qu'un orgue aurait provoqué la mort de deux organistes successifs en 1731 et 1734. La cause ? Une intoxication au plomb due au tuyau du puissant instrument. Depuis lors, on parle de l'orgue maudit.

Le piano empoisonné des tsars russes

Au XIXème siècle, le célèbre russe aurait été victime d'une mystérieuse malédiction. Selon la légende, il serait mort d'une septicémie après s'être empoisonné en grattant une épine incrustée dans le piano du Tsar.

Lire aussi :  Les meilleurs vidéoclips des années 80 : une rétrospective visuelle

Là où certains y voient la marque de malédictions ancestrales, d'autres estiment que ces histoires sont l'expression d'une fascination pour l'inexplicable et l'étrange.

Quand la rencontre l'épouvante

La sombre mélodie de la Sonate au Clair de Lune

Œuvre incontournable de Beethoven, la Sonate au Clair de Lune est souvent associée à un sentiment de tristesse et de mélancolie. Mais saviez-vous qu'elle aurait été inspirée par une histoire effrayante ? Selon une croyance populaire, beethoven aurait composé cette pièce après avoir vu le d'une morte au clair de lune.

Le Requiem inachevé de Mozart

Mozart's Requiem, célèbre composition du maître viennois, recèle également son lot de mystères. On dit que Mozart aurait reçu une commande anonyme pour cette œuvre funèbre et qu'il serait mort avant de pouvoir l'achever. Ces circonstances troublantes ont alimenté bien des spéculations sur une possible malédiction.

Plus encore que les instruments eux-mêmes, ce sont parfois les œuvres qui semblent chargées d'un pouvoir terrifiant.

La face obscure des créations musicales contemporaines

Dans notre époque moderne aussi, certains compositeurs ont flirté avec l'effroi et la terreur.

Threnody to the Victims of Hiroshima

La pièce Threnody to the Victims of Hiroshima, composée par , fait partie de ces œuvres qui évoquent l'horreur à travers des sons déchirants et chaotiques.

L'opéra fantomatique de George Crumb

Avec son opéra Black Angels, le compositeur américain George Crumb explore les aspects les plus sombres de la musique contemporaine. L'œuvre, écrite pour quatuor à cordes électrifié, est un voyage effrayant dans l'inconnu.

L'univers des musiques contemporaines nous révèle ainsi sa part d'ombre, tout comme celui des compositeurs classiques.

Les compositeurs et leurs œuvres angoissantes

Certains compositeurs semblent avoir une prédilection pour les mélodies inquiétantes ou les thèmes macabres.

Saint-Saëns et sa Danse Macabre

Avec sa célèbre Danse Macabre, camille Saint-Saëns a su créer une œuvre à la fois fascinante et terrifiante. La composition évoque une danse nocturne où la Mort joue du violon tandis que les squelettes dansent autour d'elle.

Le Château de Barbe-Bleue de Bartók

L'opéra Le Château de Barbe-Bleue, composé par Béla Bartók, est une plongée inquiétante dans les ténèbres. L'histoire relate le destin tragique des femmes de Barbe-Bleue, enfermées dans son sinistre château.

Lire aussi :  Optimiser son référencement : stratégies SEO pour artistes de la variété française

De tels exemples révèlent le pouvoir des mélodies pour susciter l'épouvante. Un pouvoir que l'on retrouve aussi à l'écran, dans les films d'horreur.

Le pouvoir suggestif des mélodies dans les films d'horreur

Des notes qui font frissonner

Qui n'a jamais ressenti un frisson en entendant la mélodie angoissante du film «  » ? Ou encore celle du célèbre « Psychose » d'Hitchcock ? Ces musiques, parfaitement synchronisées avec les images, ont le don de nous faire .

L'influence des thèmes musicaux sur notre perception de l'horreur

L'usage de certaines tonalités et rythmes peut accentuer notre sentiment d'angoisse et de peur. Il suffit souvent d'un simple accord dissonant ou d'une note prolongée pour créer une atmosphère oppressante.

Dans ce contexte, il convient de mentionner un artiste particulièrement mystérieux : scott Walker.

Scott Walker : entre mystère artistique et silence inquiétant

Un artiste insaisissable

Avec sa voix grave et ses compositions hors normes, Scott Walker a su se créer un univers unique. Cet artiste américain est connu pour son style avant-gardiste et ses textes énigmatiques.

L'étrangeté de son œuvre : source d'inquiétude

Ses albums, tels que Tilt ou The Drift, sont empreints d'une atmosphère sombre et déstabilisante. On y retrouve des mélodies dissonantes, des paroles ésotériques et une certaine forme de silence qui donne à l'ensemble une tonalité inquiétante.

C'est ainsi que la musique, dans toutes ses formes et à travers les époques, peut se faire messagère de l'effroi.

Synthèse

En parcourant ces histoires terrifiantes issues du monde de la musique, nous avons découvert comment certains instruments anciens ou contemporains peuvent être associés à des malédictions. Des mythes grecs aux légendes urbaines en passant par les œuvres classiques ou modernes chargées d'angoisse, le spectre de la terreur semble parfois se glisser entre les notes. Enfin, nous avons vu comment des compositeurs comme Scott Walker ont su instaurer un climat d'étrangeté et d'inquiétude grâce à leurs créations musicales. Une véritable symphonie de l'épouvante qui rappelle que la beauté n'est pas toujours synonyme de sérénité…

4.2/5 - (8 votes)

En tant que jeune média indépendant, Pause Musicale a besoin de votre aide. Soutenez-nous en nous suivant et en nous ajoutant à vos favoris sur Google News. Merci !

Suivez-nous sur Google News