Accueil Époques musicales La vérité sur les revenus des stars de la musique en streaming...

La vérité sur les revenus des stars de la musique en streaming !

156
0
La vérité sur les revenus des stars de la musique en streaming !

En cette ère où le streaming musical est devenu la norme, nous sommes nombreux à nous demander comment sont rémunérés les artistes dont nous écoutons la . La question des revenus générés par le streaming est complexe et suscite de nombreuses controverses. Cet article a pour but de démystifier les rouages financiers du streaming musical et d'éclairer le lecteur sur l'évolution des revenus dans l'industrie musicale enregistrée.

Les rouages financiers du streaming musical : mythes et réalités

Mythes communément répandus

Tout d'abord, il convient de dissiper quelques mythes. Parmi ces idées reçues, l'une des plus communes est que le streaming ne rapporte rien aux artistes. Si cela peut être vrai pour les artistes moins connus ou ceux qui ne disposent pas d'un large sur les plateformes de streaming, les grandes stars peuvent quant à elles générer des revenus substantiels grâce au streaming.

Réalités économiques du streaming musical

Les chiffres sont là : selon une étude réalisée en 2019, un artiste doit totaliser environ 1, 5 million de streams par mois sur pour pouvoir gagner le salaire minimum.

de streams nécessaires pour atteindre le salaire minimum (en millions)
1, 5

Ce constat met en la économique du streaming musical : seuls les artistes les plus populaires parviennent à générer des revenus significatifs grâce à cette formule. La transition vers le second point de notre article se fait naturellement : comment ces revenus sont-ils répartis entre les plateformes de streaming et les artistes ?

Des plateformes de streaming aux poches des artistes : comprendre la rémunération

Le modèle économique des plateformes de streaming

C'est ici que les choses se compliquent. Le modèle économique adopté par la majorité des plateformes de streaming est celui du « pro rata ». En d'autres termes, l'argent généré par les abonnements et la est redistribué aux détenteurs de droits en fonction de leur part globale dans le nombre total d'écoutes sur la plateforme.

Lire aussi :  Leçons d'émotion à travers les ballades intemporelles de Tammi Terrell

La chaîne de rémunération : entre labels, distributeurs et artistes

Outre cette redistribution proportionnelle, il faut également considérer la manière dont l'argent circule depuis les plateformes jusqu'aux poches des artistes. Les sommes perçues par les plateformes sont tout d'abord reversées aux labels ou aux distributeurs qui représentent les artistes. Par conséquent, ce n'est qu'une portion des revenus bruts qui revient vraiment aux artistes.

Dès lors, on comprend mieux pourquoi une refonte du modèle économique du streaming musical s'impose pour assurer une meilleure répartition des revenus.

La nouvelle donne 2023 : évolution des revenus dans l'industrie musicale enregistrée

Evolutions attendues en matière de streaming musical

Les revenus générés par le streaming musical sont en constante augmentation. Selon l'IFPI, le marché mondial de la musique a connu une croissance de 7, 4% en 2020, portée principalement par le streaming.

L'impact du Covid-19 sur l'industrie musicale

Mais si la pandémie de Covid-19 a bouleversé le paysage musical et a entraîné une hausse significative de l'utilisation des plateformes de streaming, les artistes n'en ont pas directement bénéficié. Ce constat renforce l' qu'il est nécessaire d'établir un système plus équitable pour rémunérer les artistes.

En effet, plusieurs initiatives prometteuses visent à instaurer un modèle de rémunération plus juste dans l'industrie du streaming musical.

Vers un modèle de rémunération plus équitable : les initiatives prometteuses

Le modèle « User Centric »

L'une des solutions envisagées est le modèle User Centric, qui propose que chaque abonnement soit directement redistribué aux artistes écoutés par chaque utilisateur. Ainsi, contrairement au modèle « pro rata », cet argent ne serait pas noyé dans une masse globale avant d'être redistribué.

Les autres alternatives pour une rémunération équitable

D'autres actions sont également entreprises pour assurer une meilleure répartition des revenus issus du streaming musical. Parmi ces initiatives, on peut citer la création de nouvelles plateformes indépendantes ou encore l'appel à une régulation gouvernementale plus stricte.

Lire aussi :  Artistes en devenir : qui suivre cette année ?

En somme, l'avenir de la rémunération des artistes dans du streaming musical est en pleine mutation. Il nous reste à espérer que ces initiatives permettront une meilleure reconnaissance financière du travail des artistes.

Pour résumer, la question des revenus générés par le streaming musical est loin d'être simple. Entre les mythes et les réalités économiques, un écart considérable se dessine. Le modèle actuel de rémunération laisse peu de place aux petits artistes qui peinent à tirer parti du streaming. Néanmoins, face à cette réalité, des initiatives innovantes voient le jour pour proposer un modèle plus équitable. Espérons que ces changements seront bénéfiques pour tous les acteurs de l'industrie musicale.

4.2/5 - (9 votes)

En tant que jeune média indépendant, Pause Musicale a besoin de votre aide. Soutenez-nous en nous suivant et en nous ajoutant à vos favoris sur Google News. Merci !

Suivez-nous sur Google News