Accueil Époques musicales Baroque et classique Clavecin versus piano : le son de l’époque classique

Clavecin versus piano : le son de l’époque classique

581
0
Clavecin versus piano : le son de l’époque classique

Le clavecin et le , deux instruments emblématiques de l'ère baroque et classique, ont façonné la telle que nous la connaissons aujourd'hui. Si leur apparence est similaire, leur sonorité et leurs techniques de jeu les distinguent nettement. Cet article vous propose un voyage dans le pour découvrir ces deux joyaux de la musique classique.

L'ascendance baroque du clavecin

L'ascendance baroque du clavecin

Origines et évolution du clavecin

Né aux alentours du XIVe siècle en , le clavecin s'est rapidement imposé comme l'instrument phare de la période baroque. Il se distingue par son mécanisme particulier : les cordes sont pincées par des sautereaux en plumes d'oie ou en matière synthétique.

Le timbre particularisé du clavecin

Le son émis par un clavecin est unique : perçant, cristallin mais aussi doux et feutré. Ce timbre si spécifique, lui confère une place prédominante dans la musique de chambre.

Oeuvres majeures pour clavecin

  • Les de J. S Bach
  • Pièces de clavecin de Rameau
  • Sonates pour clavecin de Scarlatti
Invention XIVe siècle
Période de popularité XVIe – XVIIIe siècle
Principaux compositeurs Bach, rameau, scarlatti

Cet instrument a donc joué un rôle prépondérant dans la musique baroque. Mais avec l'émergence du piano forte, le clavecin a progressivement été éclipsé.

La sonore du piano forte

La révolution sonore du piano forte

Naissance du piano forte

L'invention du piano forte, au début du XVIIIe siècle par , a marqué un tournant dans l'histoire de la musique. Contrairement au clavecin, les cordes sont frappées par des marteaux recouverts de feutre, offrant une grande variété de nuances et d'intensités sonores.

La richesse sonore du piano forte

Avec sa dynamique expressive et sa gamme étendue, le piano offre une palette sonore bien plus vaste que celle du clavecin. Il permet aussi bien des passages puissants que des moments doux et mélancoliques. Le piano forte est ainsi à l'aube d'une nouvelle ère musicale : l'ère classique.

Lire aussi :  Comparatif : baladeurs numériques phares du début des années 2000

Oeuvres emblématiques pour piano

  • Sonate n°14 « Clair de Lune » de Beethoven
  • Concerto pour piano n°21 de Mozart
  • Sonate n°2 de Chopin
Invention XVIIIe siècle
Période de popularité XVIIIe – XXIe siècle
Principaux compositeurs Mozart, beethoven, chopin

Grâce à sa capacité à exprimer une grande diversité d'émotions, le piano a pris le dessus sur le clavecin. Pour autant, l'utilisation de ces deux instruments requiert des techniques de jeu bien spécifiques.

Clavecin et piano : des techniques de jeu distinctes

Jouer du clavecin

Jouer du clavecin nécessite une technique précise et délicate. En effet, contrairement au piano, la ne varie pas en fonction de la force avec laquelle les touches sont frappées. Chaque note a donc un volume fixe qui ne peut être changé.

Jouer du piano

Au contraire, le piano permet une expression dynamique beaucoup plus riche. Le pianiste peut varier l'intensité sonore simplement en modulant la pression exercée sur les touches. Cette flexibilité offre un niveau d'expressivité bien supérieur à celui du clavecin.

Ces différences majeures ont influencé les compositions musicales au fil du temps et la manière dont elles sont interprétées aujourd'hui.

L'empreinte historique sur la musique classique contemporaine

L'empreinte historique sur la musique classique contemporaine

Influence du clavecin et du piano sur la musique classique

Le clavecin et le piano ont laissé une empreinte indélébile sur la musique classique. Si le clavecin a été l'instrument de prédilection des compositeurs baroques, le piano est devenu le de l'ère classique et romantique.

Renaissance du clavecin au XXe siècle

Au XXe siècle, on assiste à une renaissance du clavecin, notamment grâce à la mouvance de l'historiquement informé. Cette démarche vise à interpréter les œuvres dans un respect scrupuleux des pratiques de l'époque où elles ont été composées.

Aujourd'hui encore, ces deux instruments continuent d'influencer profondément la création et l'interprétation musicales.

Lire aussi :  Flower power et musique : bande-son d'un mouvement culturel

Pour faire simple : si le piano offre une plus grande expressive, le clavecin séduit par son timbre unique. Ces deux instruments, bien que différents dans leur conception et leur sonorité, ont joué un rôle majeur dans l'évolution de la musique classique. Leurs empreintes sont toujours palpables aujourd'hui alors qu'ils continuent d'enchanter les amateurs de musique du monde entier.

4.4/5 - (11 votes)

En tant que jeune média indépendant, Pause Musicale a besoin de votre aide. Soutenez-nous en nous suivant et en nous ajoutant à vos favoris sur Google News. Merci !

Suivez-nous sur Google News